27 mai : Escoma - Achacachi

Encore une journée tranquille sans être jamais très éloigné du lac.
Achacachi présente deux particularités ;
- dans le centre, il y a beaucoup de vitres brisées la conséquence des manifestations de février,
- on voit de nombreux immeubles de trois ou quatre étages qui pourraient être jolis avec un crepis et un peu de peinture mais comme souvent rien n'est terminé.
Bien sur le nombre de commerces qui vendent tous les mêmes choses, est très important et souvent ils se touchent.

   
l'église d'Escoma                                           à la descente du bus
   

   

   



   
une australienne qui voyage seule                                      les poulets d'Achacachi
   
petits commerces avec locaux ou pas
   
remarquez les vitres brisées                                                    quelques immeubles à peu près terminés

 jour précédent             retour accueil            retour Perou-Bolivie               le journal de Dominique