accueil Qui suis-je ? Paris-Pékin 2008 Mon club Mes vélos Mes voyages Paris-Brest-Paris Mon tour de la France Mes collections Mes recettes

Nouvelles brèves par SMS Le récit du voyage au jour le jour
cette page sera mise à jour chaque fois que ce sera possible à partir du 13 mars
France
13 au 21 mars


Allemagne
21 au 28 mars


Autriche
28 mars au 1 avril


Hongrie
1 au 4 avril


Serbie
4 au 10 avril


Roumanie
10 au 17 avril


Moldavie
17 et 18 avril


Ukraine
18 au 27 avril


Russie
27 avril au 10 mai


Kazakhstan
10 mai au 1 juin


Kirghizistan
1  au 12 juin


Kazakhstan
12  au 16 juin


Chine
16 juin au 3 août

28 mars Passau-frontière Allemagne-Autriche
Un petit passage par la ville pour le départ : cela mérite bien un petit détour. Sinon on continue à jouer à cache -cache avec le Danube.
Petit arrêt devant une réplique d'un temple grec érigé par Louis de Bavière, le roi un peu fou : il voulait en faire une sorte de Panthéon mais il ne connut pas beaucoup de succès.

27 mars : Regunsburg-Passau
Une longue étape de 150 km mais relativement plate sauf la côte pour accéder à  l'auberge de jeunesse située dans une ancienne forteresse et ma chambre est au 7ième sans ascenseur.
La température a peut-être atteint 8-10° et cela nous semble chaud après les températures des derniers jours.
La traversée de la Bavière se poursuit en suivant la Danube qui devient de plus en plus large et est navigable depuis Ingolstad.
Aujourd'hui nous avons suivi que des pistes cyclables mais bien signalées.
Demain, au revoir l'Allemagne et bonjour l'Autriche.

26 mars : Ingolstadt-Regunsburg
Hier soir, je craignais les conditions météo et au réveil, je constate qu'il y a une fine pellicule blanche. Heureusement sans conséquence car les routes sont dégagées et nous n'aurons pas de précipation même si la neige est toujours présente dans les champs.

     
Un mât décoré par les métiers et détail

Nous poursuivons la traversée de la Bavière en suivant toujours le Danube et en rencontrant toujours des petits villages propres et colorés.
 
Toujours la neige                         Ce roi du 10ième siècle a t-il inventé la pétanque?

L'étape étant courte, je prends le bus pour  une balade dans le centre de Regunsburg.
Là encore, c'est très joli et coloré sauf la cathédrale bien grise et en réfection.


Dans les rues de Régunznurg

Ce soir nous dormons dans un centre de formation de la Deutshe Bahn ( la SNCF allemande ).
Un message personnel : Patrick et René le demi, je veux dire le demi-litre, est entre 2,30 et 2,60 euros.

 25 mars : Günsburg-Ingolstadt
Une route ondulée, souvent sur des pistes cyclables mais avec de nombreuses averses de neige parfois presque une tempête avec des vents violents.
cyclistes           crevaison
départ avec le ciel plombé                             crevaison
On traverse de nombreux villages ou petites villes comme Donauworth où se trouve la partie allemande d'Eurocopter : c'est un régal pour les yeux et cela mériterait un séjour plus long.
pêcheur             donauworth
statue de pêcheur du Danube                                        Donauworth

décoration               françoise
Décoration à Donauworth               Françoise la mascotte du groupe vert

marcel              jaime  
Marcel, un de nos belges                   James le capitaine des rouges
Nous terminons l'étape à Ingolstad et nous allons dormir dans une ancienne prison où fut enfermé le capitaine De Gaulle pendant la 1ère guerre mondiale : ne vous inquiétez pas elle est reconvertie en au berge de jeunesse.

église               porte ingolstadt
Petite église près d'Ingolstad                Une des portes d'Ingolstad

tapisserie
Salle de réception de l'hôtel de ville d'Ingolstad

C'est aussi la ville du siège d'Audi et une histoire à découvrir. La réception a lieu dans une superbe salle de la mairie.
A cette occasion, nous rencontrons trois cyclos allemands qui sont partis d'Ulm ce matin pour rejoindre Pékin le 30 juin : leurs étapes seront plus longues que les nôtres ( entre160 et 200 km ) et ils ont leurs tentes.
Je subis ma 3ième crevaison et je vais devoir commencer à mettre  des rustines.
Messages personnels, les Français parlent aux français :
" Carlo embrasse Deborah"
" Pascal fait coucou à Célestne et Noël ".


24 mars : Sigmaringen-Gûnsburg
Une étape tranquille, avec le froid mais sans précipitation et souvent le soleil.
A propos de froid, je n'ai pas pu boire car le bidon resté sur le vélo était un vrai glaçon : il a fait -7° au lever du jour.
JF
Le briefing du départ par Jean-François Deregneucourt

En Allemagne, il est plus que recommandé de prendre les pistes cyclables mais elles ne sont pas toujours faciles à trouver et un peloton de vingt unités perd pas mal de temps à chercher.
?       train
Un petit village allemand                       Les cyclistes regardent passer le train

L'allure pas trop rapide permet de s'arrêter pour prendre des photos et de revenir, mais il faut toujours perdre du temps à cause des gros gants.

piste cyclabe        
Au milieu des bois                         Piste cyclable et piétonnière près d'Ulm

       
A la tombée de la nuit à Gunzburg                                   La cathédrale d'Ulm

Aujourd'hui, j'étais "serre-file" donc je devais rester avec ceux qui sont à la traine, qui s'arrêtent pour faire des photos ou un petit besoin : notre groupe reste toujours ensemble;
Et solidaire : pour ma crevaison (la deuxième), j'avais une dizaine de mains à s'activer sur mon vélo.
Et pour la nuit, encore un hôtel bien agréable.

23 mars :
Donaueschingen-Sigmaringen
Encore une étape somptueuse
: je crois que bientôt les qualificatifs vont me manquer.
Un départ sous la neige et au milieu de champs enneigés : la route est un peu envahie mais nous verrons rapidement les chasse-neige entrer en action et nous ne serons jamais trop embêté par la route glissante.

d é"  chevaux
Départ de l'hôtel                                   Chevaux à Donaueschingen

peloton  chasse-neige
Peloton sous la neige                          Ouf!! le chasse-neige passe

Nous traversons des petits villages décorés pour les fêtes de Paques et apparemment beaucoup de familles se rendent à l'église.
Ici tous les clochers sont à bulbe et comme les maisons, sont peints dans des tons parfois assez soutenus.

village  village
Petit village en ce jour de Pâques

Rapidement nous rejoignons le Danube et nous empruntant l'eurovélo 6, voie cyclable et piétonne,et c'est là que l'émerveillement commence. Tout est calme le long de la rivière qui serpente entre des collines. Le goudron laisse parfois la place à la terre mais cela reste praticable sauf quelques passages où la neige est bien présente et parfois dure car le temps est  très froid.

cycliste    cycliste
L'eurovélo ne suit pas toujours le Danube

Nous prenons notre pique-nique dans une auberge où les clients doivent venir à pied. Les repas servis paraissent très alléchants et la vitrine des gâteaux parait bien sympathique.
cycliste auberge  auberge
En vue de l'auberge                             l'auberge

Nous termineront notre étape par la route car la piste est en réfection.
Le chateau de Sigmaringen nous accueille : Xavier, notre espagnol, m'apprend que c'est dans ce chateau que le gouvernement de Vichy s'est réfugié à la fin de la guerre.

chateau
le chateau de Sigmaringen

Ce soir, je loge dans un hôtel superbe en chambre individuelle : c'est le luxe et la mollesse.

lapin  chambre
un chocolat sur le lit                                      Ma chambre

A ce propos, les auberges de jeunesse et les hôtels que nous utilisés en Allemagne sont vraiment super : il parait que c'est partout pareil.
J'aimerai bien revenir faire du vélo au mois de mai d'une prochaine année quand la nature explose : les paysages doivent complètement différents et tout aussi somptueux.
grenouille




On peut remarquer que les grenouilles allemandes connaisssent l'heure et ne traverserons qu'entre 20 h et 6h











22 mars : Fribourg-Donaueschingen
Une étape extraordinaire !
Nous partons de Fribourg par des routes en pente douce et  très agréables.
Nous commencons à voir de la neige au loin mais nous n'avons pas de précipitation.
Nous allons faire nos deux premiers cols.
En progressant, nous voyons apparaitre quelques traces de neige sur les bas-côtés.
La montée est toujours agréable avec des pentes régulières et la neige qui est de plus en plus présente mais pas sur la route.
Nous arrivons au sommet dans un paysage fantastique avec un tapis neigeux de 30 à 50 cm tombé la veille : nous sommes en plein hiver maistout est si joli qu'on oublie le froid même dans la belle descente vers Donaueschingen.
L'après-midi nous avons le temps de nous promener dans cette petite ville et d'être accueilli par le maire.
Une anecdote : alors que nous cherchions notre hôtel, nous avons trouvé une voiture de gendarmerie française avec une "gendarmette".
La raison : Donaueschingen
accueille une garnison de la force franco-allemande dont le capitaine français était à la mairie.

départ  vue

tandem  tandem

françois  cyclos

neige  neige

clocher   cour

cycliste  neige

lutin  donau

musiciens  donau

françois  pot

21 mars : Mulhouse-Fribourg
Dès le passage du rhin, on se sent dans un autre pays : nous traversons de petits villages bien propres et colorés au milieu des vignes.

passage du rhin          village et vignes
Nous venons de franchir le rhin                                Village au milieu des vignes

village près de Fribourg
village près de Fribourg

Nous empruntons beaucoup de pistes cyclables et nous dirigeons vers de petites collines très verdoyantes mais la neige n'est pas bien loin et pas très haut.
Nous terminons par une belle descente sur Fribourg avant de longer une rivière pour atteindre l'Auberge de jeunesse. L' auberge est superbe dans un cadre très bucolique avec deux défauts : elle est loin de la ville et le wifi est hors de prix.


début de page