6 février : Chaiten-Quellon
Voilà la route australe est terminée et aujourd'hui j'arrive à mon quatrième objectif : l'ile de Chiloé.
.Un petit bilan : 4058 km depuis le départ dont 1066 sur cette carretera australe dont les trois-quart en ripio. Je ne suis pas déçu d'être passer par là car cette route passe dans des paysages superbes et dans des villages d'un autre temps. Elle restera ainsi pendant quelques années par manque d'infrastructures qui laisse de côté les tours opérators et par l'épée de Damoclès que constituent les projets de barrages.
Le départ de l'hôtel s'effectue sous une pluie battante qui cesse durant l'attente pour monter sur le ferry : les vélos passent en dernier et sont solidement attachés.
Quatre heures de traversée sur une mer d'huile en direction de l'ile sur laquelle lorsqu'il ne pleut pas, il bruine : cette dernière cesse à notre arrivée et je vais pouvoir me balader le long de la plage et d'aller voir travailler les ouvriers d'un chantier naval : les bateaux sont toujours construits en bois et les planches pour les bordées sont tailléees à la tronçonneuse en suivant le trait et cela marche.

    
la plage grise avec les cendres et Chaiten
   
dans l'attente de l'embarquement : les camions le font en marche arrière
     
il est 13 heures donc on ferme la caféteria !!                                           l'espace des enfants sur le ferry
   
Vues de Quellon
   
ébauche d'un bateau et un autre bien avancé
   
le grand bateau et son annexe
   
on prend les rues perpendiculaires à la mer : logique non  
   
Quellon ne vit que de la pêche et de l'élevage des saumons et des coquillages
   
dans l'attente de la marée                                                                             au soleil couchant
   
je sais, je ne suis pas beau mais c'est pour montrer le changement

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante