8 février : Castro
Aujourd'hui, je visite Castro, la ville la plus importante de l'île avec beaucoup d'animation en tant que centres commercial, industriel et touristique de Chiloé.
D'abord les palafitos, ces maisons sur pilotis de bois que la mer vient envahir à chaque marée, les pilotis pas les maisons. Ils sont très rapprochés car il faut les changer souvent et c'est un travail colossal qui ne peut s'effectuer à la main avec de simples cordes pour tirer les troncs et les mattre verticaux.
Une grande balade à travers la ville pour monter jusqu'au musée d'art moderne : je n"accroche pas toujours mais, délicate attention, on me met du Brassens pendant ma visite.
Je reviens en taxi collectif, ces taxis qui suivent un itinéraire défini et que l'on arrête d'un signe de la main : ici, ce sont des "collectivos" et au Vénézuela des "por puesto".
Je ne dois pas oublier ma monture donc je la passe à la station de lavage avant un petit graissage. je vais faire changer mes patins de frain avant qui commencent à être bien usés.
Je termine ma journée en allant déguster un "pulmay" un plat de moules et clams mais aussi le longanissa (saucisse) et pommes de terre.
Je ne crois pas l'avoir signaler mais vous pouvez télécharger sur le site de Patrice Cottin, www.chile-france.fr, un livre sur la carretera austral. Patrice a écrit ce livre suite à son voyage en vélo en 2008 mais, en plus de la partie cyclo, il nous décrit l'environnement historique et social. Il connait bien le Chili car il est marié à une chilienne et sans nous connaitre , nous avons effectué le Paris-Brest de 2007 dans des temps similaires (une référence donc).

     
une forêt de pilotis
   
la mer  ronge tout
   
pas simple d'entrenir sa maison
   
Coca-cola sponsorise les minimercados : les super sont à peine plus grands
   
marée basse                                                                            dans un quartier populaire
   
église de quartier                                                               toujours des maisons colorées
   
Quelques maisons ; non des centaines genre hlm à plat
   
le toboggan n'est pas un jeu mais l'évacuation de secours du jardin d'enfants                                                                                  on joue à l'école
   
méccano en bois et en grandeur nature
   
toujours des palafitos et aussi quelques belles maisons

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante