29 février : Neuquen en transit
Je pars pour Mendoza et je profite de l'attente pour découvrir Neuquen : une vraie ville comme je n'en ai pas traversé depuis Bahia Blanca le  décembre, je crois. Elle présente la particularité d'être coupée en deux par une voie de chemin de fer qui ne sert plus que pour le fret et avec un nombre de trains très réduit : la ligne allait d'ailleurs à Zapala mais elle n'est plus utilisée. C'est d'ailleurs le cas de la majorité des quelques lignes en Argentine qui sont très mal entretenues ce qui explique l'incroyable flotte de bus qui sillonne l'Argentine.

   
la gare routière de Zapala                                                                                        entre Zapala et Neuquen, une région semi-désertique.....
   
...... mais riche en pétrole                                                 la gare routière de Neuquen
   
à chaque rue, il descend de la loco pour faire la circulation
   
sans titre cette photo de Kuropatwa                                                                            J'ai parfois la même impression devant la route
   
Rodolfo Walsh journaliste disparu pendant la dictature                                                                un vélo à la géométrie très esthétique
  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante