9 décembre : Pedro Luro - Viedma
Sur la météo du monde.fr, Pedro Luro n'apparait pas mais pour Viedma, elle indiquaiit un vent du nord qui pouvait m'intéresser puisque j'allais plein sud. Il me fallu attendre 80 km pour que le vent prenne la bonne direction après avoir contrarié mes efforts.
Je dois sortir de la ruta 3 pour trouver à manger car les stations service sont rares. Pour la première fois en Argentine, j'ai la désagréable impression d'être pris pour un "tamalou". C'est Gaston, notre guide en Chine, qui désignait ainsi les touristes qui descendaient du car pour aller à la boutique de souvenirs et qui, pour certains, avaient comme question favorite "t'as mal où ? ".
J'arrive à Viedma en passant entre les gouttes mais on voit bien que les pluies sont importantes depuis quelques jours.
   
le Rio Colorado                                                                                      le soleil est là-bas
   
en vélo, c'est automatique                                                                               la route traverse des dunes
   
Je veux le photographier en vol                                                             un tatou, pris par une voiture malheureusement
   
ciel d'orage                                                                       c'est du solide avec double cadre
   
dans les rues de Viedma

remarquez le taux d'intérêt annuel : 47,14 %

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante