18 décembre : Puerto Gallegos - Puerto Espera
Nous avons démarré à 18h30 : les vélos sont couchés dans la soute.
Notre car est bien équipé avec des sièges inclinables, toilettes, eau fraiche et chaude et vidéo. Nous sommes peu nombreux donc nous avons de la place.
Beaucoup de compagnies ont des bus avec des sièges couchettes mais ne voulaient pas prendre nos bicyclettes : il fallait les expédier à part.
La nuit s'est bien passée et au matin, je découvre un paysage où les seuls changements sont que les arbustes sont moins grands et plus clairsemés et l'herbe plus fournie avec de nombreux points d'eau : nous sommes au royaume des moutons.
Au fait, depuis Buenos-Aires, je roule entre deuc clôtures situées à une trentaine de mètres de la route : cela fait pas mal de piquets et de mètres de fil de fer.
A 10h 45, nous quittons Rio Gallegos et nous entrons au Chili à 14h. Il nous faut une heure pour obtenir les cinq indispensables tampons.
Ce soir, nous dormons sur la terre de feu après avoir traversé "el estrecho de Magallanes".
Pour ce soir, c'est camping sauvage.
   
lever de soleil mais Antoine dort encore
   
un point d'eau                                                                          Ushuaia se rapproche
   
animaux de Patagonie
   
une famille de nandus                                                                            nos vélos sont coincés
   
au bivouac avec le coucher de soleil

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante