19 décembre : Puerto Espera - bivouac
Après 45 km de routes asphaltées (dont 10 de trop), nous roulons sur 80 km de route en terre mais pas trop piégeuse avec juste quelques accumulations de cailloux : il nous en reste 35 pour demain.
A un carrefour, nous rencontrons deux jeunes en train de faire du stop : deux canadiens. Ils attendent depuis un moment car le stop ne marche pas fort, parait-il : nous devons leur porter chance car aussitôt une voiture s'arrête avec un couple de français à son bord.
Nous avons pris notre repas de midi dans une baraque servant de refuge avec de nombreuses inscriptions de voyageurs.
Ce matin, nous avons eu un peu de pluie. Par chance, je venais de remplacer la cape perdue hier dans l'unique point de vente rencontré aujourd'hui.
Ce soir, nous bivouaquons en pleine nature près d'un troupeau de guanacos.
   
la Terre de feu et ses cauchos nous accueillent
   
mignons
     
belle laine                                                                                 un oiseau du pays : je ne me souviens plus du nom
   
cette maison me rappelle l'Europe centrale                                                                   terre et cailloux
   
le refuge et ses graffitis : ici deux français et un japonais
   
encore un français en camion                                                            notre campement
  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante