21 décembre : Rio Grande-Tolhuin
Enfin, une journée pour renforcer le moral des cyclotouristes : la pluie et le vent défavorable ne nous empêchent pas de faire plus de 100 km.
Le paysage change et les arbres apparaissent de plus en plus nombreux mais ils sont envahis par des lichens et beaucoup sont morts.
Ce soir, nous dormons dans la "casa de los cyclistas" : une petite pièce dans l'arrière-boutique d'une boulangerie pour les cyclistes de passage.
Nous dormirons avec un autre couple de cyclos : Katharina et Yves en route également pour Ushuaia.
Sur la route, nous retrouvons Marcos : un motard brésilien que j'ai déjà vu à Viedma et sur la Peninsula Valdès..
   
avis aux pêcheurs : les truites peuvent atteindre les 15 kg                                                      Antoine sous la pluie et dans le vent                                 
   
ils vont à Tolhuin comme nous                                                                     un panneau inutile en France
   
Les offrandes et  les ex-voto  à Difunta Correa
   
la forêt en terre de feu
  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante