28 décembre : Rio Grande
Hier soir, en faisant quelques courses, je rencontre un cyclo colombien : Maurisio. Il est parti de Bogota, il y a 9 mois et en fait la route que je vais faire. Nous allons prendre une bière ensemble et nous échangeons nos informations. Il descend vers Ushuaia où sa copine le rejoint en avion et ensuite il retourne à Bogota toujours en vélo.
Normalement, j'aurai du être à San Sébastien à la frontière et cela nécessite une explication.
Je suis parti ce matin vers 7h 30 et je me suis rendu compte que le vent était encore plus fort que hier. Je l'avais de 3/4 face et en 5km, il m'a sorti de la route au moins une douzaine de fois : cela devenait dangereux même si je roulais sur la banquina en ripio ( je rappelle à ceux qui ne suivent pas au fond de la classe que la banquina est la bande d'arrêt d'urgence et le ripio de la terre et du gravier plus ou moins tassés).
Donc retour à la case départ sans un seul coup de pédale mais toujours déporté.
Je me renseigne pour prendre un bus pour Punta Arenas mais ils sont déjà partis et je trouve une place pour demain.
Une jounée de repos non prévue mais il faut savoir s'adapter.
Je parcours la ville et même à pied, cela est parfois difficile. Ce vent n'est pas très froid et l'argentin que j'interroge me dit qu'heureusement en hiver, il n'y a pas de vent aussi fort mais à  cette époque c'est courant..
Je parle encore de mon voyage avec un coordonnier qui me fait un trou à ma ceinture car je commence à perdre les kilogs pris après Paris-Brest : ne vous inquiétez pas, il m'en reste.

Une information : je viens d'avoir des  nouvelles de Tom Papay, le cyclo privé de l'usage de ses jambes, pédalant avec les bras, rencontré en 2007 pendant mon tour de France.
Ce mec génial est en fin de préparation pour son prochain défi : il s'envole le 15 janvier pour Valparaiso, sur la côte chilienne, et il va rejoindre Buenos-Aires pour la traverséede l'Amérique du Sud à travers les Andes;
Vous pouvez voir sa préparation et le suivre à l'adresse suivante : www.lostdanslesandes.com.
Il fera cette traversée en portant ses bagages accompagné par Jacques Mat, un cyclo de Bourg St Maurice.
Nos itinéraires vont se croiser mais pas au même moment malheureusement.
   
vous pouvez comprendre je crois                                                                    toujours ces fameuses îles
   
toujours les mêmes cimetières
   
une maison va se mettre en place                                                                             une église à Rio Grande
   
la crèche et les enfants dans les rues de Rio Grande
   
la plage à marée basse                                                                                         les rues sont en général très larges

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante