2 janvier : Puerto Natales
Toute l'activité de la ville, ou presque, concerne le tourisme en particulier pour le parc de Paine.
Le nombre d'hôtels, de résidences ou de simples hospedajes est impressionnant et le nombre d'agences offrant des tours, des croisières ou des randonnées est tout aussi impressionnant.
Les hébergements proposent aussi des services comme la location de duvets, de tentes et même de chaussures de marche pour partir en randonnée.
La fermeture du parc à cause de l'incendie est donc une catastrophe pour l'économie de cette petite ville
Alors, l'annonce d'une réouverture partielle ce mercredi est attendue et commentée ùais de nombreux touristes ont déjà changé leurs plans et quitté Puerto Natales.
L'incendiaire (accidentel ou volontaire?) fait parti d'un groupe d'israéliens : beaucoup de jeunes après leur service militaire viennent dans la région. Ils ne sont d'ailleurs pas bien accueillis et certains hôtels affichent le refus de les accueillir explicitement.
Décidément, l'Amérique du Sud est un petit pays et je retrouve le couple de français vu à Puerto Pyramides et sept familles rencontrées  à Ushuaïa !

,     
depuis le port le matin et le soir
   
tout pour les touristes mais on trouve des menus à moins de 5€
   
sans commentaires pour ces deux affiches
   
Agostini, un evangelizador et un indien : un symbole mais plus d'indiens                                                 Ylan, Anais, Lucas et Cyrille en voyage pour 2 ans
  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante