5 janvier : las Torres del Paine
En écoutant la pluie cette nuit, je me demandais si cela valait le coup de prendre un bus sur 60 km jusqu'à l'entrée du parc, puis un minibus sur 7 km et monter les 9 kilomètres pour aller au point de vue sur les torres.
Ce soir pour moi, aucun doute : la réponse est oui ! Ne pas y aller, ce serait comme passer dans les Dolomites sans admirer les trois cimes de Lavaredo.
C'est vrai que cela se mérite car les 9km comportent aussi quelques descentes mais le chemin est bien balisé, relativement facile sauf la fin avec du sable, des rochers et de la pente, et les paysages magnifiques.
En tout 6 h 30 de marche, et je rencontre même Robinson, un garçon très courageux qui effectue la randonnée : il a 6 ans.

    
des paysages ....
   
...... et des paysages
   
pas plus de deux sur le pont                                  il faut remonter cette vallée
     
en pleine forme le papy                                                                           enfin les torres
   
les torres de plus près                                                
     
                                                                   je suis un peu en équilibre
   
il faut redescendre par ce pierrier
   
Robinson, ses parents et le petit frère                                                    du monde au refuge Chileno
   
une lagune de plus                                                   et toujours des nandus

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante