19  janvier : Cochrane
Un jeudi tranquille pour récupérer des efforts d'hier et mettre à jour le site.
Mais aussi l'occasion de rencontrer des cyclos, quatre français, quatre italiens et un brésilien et j'en vois encore deux autres avec qui je n'ai pas l'occasion d'échanger.
Parmi les français, je trouve enfin les clermontois avec une remorque dont on me parle sur la carretera depuis plusieurs jours et eux voient enfin le "viejo" avec une barbe blanche.
Ils ont l'air tous assez étonné de mes 130 kilomètres d'hier et comptent bien aller à Caleta Tortel en deux jours : promis je ne referai plus.
Je retrouve aussi dans le camping  Eva et Cédric, les "mochilleros" qui font du "dedo" : les voyageurs avec sac à dos qui font du stop.
Le stop sur la carretera est un exercice très scientifique car il faut prendre en compte l'horaire des bacs et aussi des bus pour rattraper le coup : aujourd'hui, ils ont attendu cinq heures à un croisement.
   
la maison des ordures                                                                      le huemele symbole de Cochrane
   
On trouve de tout et voici le rayon viande : le soir, l'arrivage sera là
   
une cathédrale parait-il !
   
des yeux à faire peur                                                                        les gamins étaient étonnés par sa grande taille

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante