13 mars : Copahue-El Huecu
Une jeune femme me fait une interview et filme mes préparatifs et mon départ : elle va m'envoyer le film et je sais pas si c'est une journaliste  ou une simple admiratrice.
Aujourd'hui, au programme, 75 kilomètres de ripio : du mauvais et du bon, des pierres et du sable, du marron et du gris, de la tôle ondulée et du lisse.
Mais les paysages sont magnifiques et le soleil est au rendez-vous : il ne fait pas trop chaud car je passe de 2000 m à 1100 m par une route globalement descendante.
Je vois trois maisons, dix voitures, 1223 vaches, 235 moutons, 47 chevaux et pas de raton-laveur et je ne fais pas un seul mètre à l'ombre.
A El Huecu, arrivent trois routes de terre et le plus proche village est à 30 km. C'est une petite ville de 2000 habitants avec un peu d'élevage mais beaucoup vont travailler autour de Neuquen dans le pétrole.
Je discute un peu santé avec deux médecins qui logent dans l'hosteria car ils font des remplacements dans l'hôpital.

       
elle voulait tout savoir                                                                     il est interdit de monter car la terre peut être à 80°
    
je vois les voitures de loin                                                             une des trois maisons
   
paysages
   
cailloux et sable
   
juste un peu d'ombre pour déjeuner                                                                      pour ne pas avoir de doutes
   
paysage                                                         entrée de El Huecu
   
dans El Huecu
   
décorations murales à El Huecu
   
le seul magasin non alimentaire                                                                 sortie d'école

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante