15 mars : El Cholar-Los Barros
Ne cherchez pas trop sur les cartes ou internet Los Barros : c'est tout simplement le lieu où se trouve la douane chilienne et il n'y a rien d'autre à part une caserne  à un kilométre.
Je pars donc de El Cholar pour passer le col Pichachen un peu dans l'inconnue car on m'a promis des pierres, du sable mais aussi une route en assez bon état : le dernier, un gendarme, avait raison et j'aurai une route de terre très syclable jusqu'au col.
Le passage à la douane se fait 25 km avant le sommet et le gendarme Cano est sympathique mais aussi un peu méfiant : ayant mon passeport entre les mains, il me demande ma date de naissance. Voulez-t-il vérifier si j'étais le propriétaire du passeport ou mon état mental, je ne sais pas !
Comme je mange dans le jardin de la gendarmerie, on m'apporte une omelette au pommes de terre : sympa mais je suis en train de manger mes pêches au sirop.
En fin de compte, les problèmes commencent au sommet car du côté chilien, la descente c'est cailloux et sable donc très délicat : je fais de nombreux passages à pied.
Bref, parti à 8 heures, je suis à 20 h à la douane chilienne : il est temps de s'arrêter avec 100 km au compteur.
Je demande donc si je peux installer ma tente près du bâtiment mais on me répond que cela est dangereux avec le bétail qui passe pour aller boire mais on me dit d'aller à un kilomètre près de la caserne de l'armée.
Je suis donc accueilli pars deux militaires qui ont l'air très sceptiques et ne savent pas trop où je peux installer ma tente. Après quelques conciliabules, José me propose de dormir à l'intérieur dans un dortoir. En fait, ils ne sont que trois dans la caserne qui sert de base pour l'entrainement et demain matin, un groupe va rentrer d'une marche : je devrai donc partir avant sur le coup des 7h 30. Parfait car en plus du gite et de la douche chaude, j'ai le couvert assuré.
Allez au jourd'hui, je vous laisse admirer les paysages sans commentaires et vous n'avez pas d'image de la descente car j'étais préoccupé par l'état de la route et l'heure

     

   

   

   

   

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante