30 mars : Combarbala-Ovalle 104 km moy 16 km/h latitude S 30°36,07' longitude W 71°11,90' altitude 276 m
Comprenne qui pourra, je perds 600 m d"altitude et j'ai l'impression de monter toute la journée : après chaque petite côte, la descente est si pentue que je ne peux pas en profiter car je suis obligé de freiner.
Une journée entre les sommets désertiques et les vallées fertiles avec la vigne et les arbres fruitiers.

    
l'église de Combarbala                                                    danse sur la place                     
   
le paysage redevient semi-désertique
   
les chèvres arrivent à se nourrir et les arbres portent des fruits
   
là, c'est vraiment le désert                                                     aucune maison à moins de 10 km et un but !!
   
transhumance
   
l'eau est là et les vignes aussi
   
séchage naturel des raisins
   
la plus grande retenue d'eau d'Amérique du sud est bien basse
   
une église d'Ovalle et les ex-votos
   
pour protéger les plantations                                                               pas facile de faire une photo sans fils

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante