10 avril : le salar d'Uyuni
C'était un peu compliqué d'aller voir le salar en vélo en une journée car la route jusqu'au point d'entrée, Colchani, est mauvaise et partir avec les sacoches nous faisait prendre une mauvaise direction car ce n'est pas la direction de Potosi, prochain objectif.
Nous avons donc trouver un compromis : nous sommes partis avec un tour opérator et les vélos sur le toit jusqu'à l'ile Incahuasi située au milieu du salar. Nous avons laissé les "touristes" et nous nous avons roulé 21 km sur cette immensité blanche avant d'être récupéré par le 4-4.
Bien sur, cela nous oblige à quelques passages obligés dans des stands d'artisanat ou d'hôtel construit entièrement en sel, mobilier compris.
A noter que les habitants de Colchani ont, pour le moment, l'exclusivité de l'exploitation du sel mais que tout se fait à la main, chargement des camions à la pelle.

   
sur les murs d'Uyuni
   
Jean-Yves se prend pour Jean Gabin                                                                     ancienne loco à vapeur
   
sculpture en sel et antiquité
   
artisanat : sac et chaussettes
   
écolier de Colchani                                                                     cherchez l'intrus
   
maisons de Colchani
   
blocs de sel pour construire                                                                     petites boites en sel
   
sel prêt à être chargé
   
nous avons changé de moyen de locomotion                                               les cardones de l'ile Incahuasi
   
les chauffeurs mettent la table pour les touristes dont nous                                                                              sur l'ile
   
toujours les cardones
   
sur le salar
   
immensité blanche                                                                      récupération des cyclos
   
l'hôtel Playa Blanca tout en sel
   
récolte du sel

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante