28 juillet : Quito
aujourd'hui, nous restons dans la vieille ville et il y a de quoi faire.
Nous croisons d'abord de nombreux cyclistes qui parcourent la ville sur un itinéraire de 30 km, réservé aux vélos chaque dimanche de 8 h à 14 h.
C'est aussi le jour des églises et vous ne verrez pas de photos de la plus extraordinaire, celle de la compagnie des jésuites : les photos sont interdites et on cous expulse si vous passez outre.
Que serait une journée de tourisme sans un musée : celui de la ville qui retrace l'histoire de Quito.
Nous passerons aussi par la "plaza grande" domaine de prédicateurs, de libres penseurs, de musiciens et de comédiens ayant plus ou moins de succès auprès des badauds.

   
la ville coupée en deux sur trente kilomètres
   

   
dans la vieille ville                                                                     Bolivar et la vierge aux ailes d'aigle
   
Santo Domingo
   
et son intérieur
        
dans une fabrique artisanale de chocolat
   
San Francisco : la place et l'église
   
un intérieur richement décoré
   

   

   

   
étrange instrument : une fraise de dentiste à pédale
   
un plan de Quito en marqueterie comme plancher
   
cuisinière et regardez la provenance
   
sur la Grand Place
   
le succès n'est pas garanti
   
étrange bicyclette et étrange chaine
   
beau temps à l'ouest et risque d'orage à l'est

  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Amérique du sud                                 journée suivante