22 décembre : Boquete
28 km 3,4 km/h

Cela devient vraiment inquiétant sauf si cela concerne une marche avec une dénivelée positive d'environ 2000 m et autant en négatif bien sur : 8 h 15, c'est ce qu'il nous a fallu pour monter au sommet du volcan Baru et en revenir. Ce volcan est le point culminant du Panama à 3475 m.
Nous effectuons l'approche en taxi et nous ferons le retour dans un camion : le chauffeur, avec un humour un peu noir, fait allusion aux immigrés cubains bloqués à la frontière du Costa Rica alors qu'ils veulent aller au Mexique puis aux Etats-Unis et nous déclare, en fermant son camion, " je vous ouvre a Monterey".
Le sentier n'est pas compliqué pour les marcheurs même si il y a beaucoup de trous et d'ornières profondes de plus d'un mètre; il est souvent rocailleux et avec de fortes pentes : plus facile donc que le GR20. Par contre, certains passages semblent impraticables aux 4-4 et pourtant ils passent !
Du volcan, on peut voir les deux océans ce qui n'est pas notre cas car nous sommes au-dessus des nuages.
Une journee bien remplie donc.

   
entrée du parc (5$) et un début très facile
   
récolte des pommes de terre                                                      pas des totems : des poteaux envahis par des lichens
   

   
sacs de terre pour aider les 4-4                                                       ça passe
   

   
le sommet est proche
   
le volcan Baru                                                              
   
belle ornière                                                                           retour a Boquete comme des immigrés

 jour précédent                             retour accueil                                    retour amérique centrale                                          jour suivant