9 février : autour et sur le lac d'Atitlan

Encore une superbe journée presque sans vélo et avec un bateau et des mototaxis,
Tout commence par une balade le long du lac pour réussir la photo unique, style carte postale.
Ensuite en route pour l'autre rive pour aller voir les villages de San Pedro La Laguna et San Juan La Laguna.
Tous ces villages sont différents.
Panajachel est divise en deux parties : le village autochtone très animé autour de l'église et du marché un peu en hauteur et en descendant vers le lac les hôtels, restaurants et boutiques de souvenirs avec des touristes d'un certain âge et en groupes souvent. Les touristes sont "harcelés" par les vendeurs et un article proposé à 200 quetzales se retrouve a 60 sans que vous ayez dit un mot.
Nous logeons en haut.
San Pedro  a la même structure mais les touristes y sont plus jeunes, plus babacool en général .
San Juan est très calme sans hôtel, sans restaurant mais avec de nombreuses boutiques d'artisanat : ce sont des boutiques de coopératives de femmes et on les voit travailler. On peut y entrer, se faire expliquer les techniques, prendre des photos sans que l'on vous sollicite pour acheter.

   



   

   
pendant la saison sèche, on extrait des matériaux du lit de la rivière : le travailleur de droite a payé 300 quetzales ( 37 euros ) pour avoir le droit de trier un tas,
Il va le faire en une semaine et cela lui rapporte entre 1500 et 1800 quetzales en revendant les matériaux triés.
C'est un travail très dur et il m'avoue fonctionner au cannabis.
   
le bus est déjà en route, le client à peine rentré et le vélo pas encore installé                                                                       en route pour San Pedro
   
Martina, avec qui j'ai bavardé toute la traversée : elle traverse pour aller vendre son artisanat avec des amies.
Je la retrouve dans San Pedro : ses amies n'etaient pas là.
Elle a 45 ans, quatre enfants et déja 5 petits enfants.
   
dans les rues de San Pedro
     
des extraits de textes bibliques sur tous les murs
   
dans le marché où nous mangeons pour pas cher
   
une église "privée" !!!
   
d'autres touristes


   
pour évoquer le temple du soleil peut-être !                                                             San Pedro avec un coq ?
   
comment font-ils pour voir ?
   
on pêche même si le poisson est déclaré incomestible                                             en 2010, le niveau de l'eau a monté et il baisse lentement
   
broderie                                                                       filage du coton cultivé dans son jardin
   
tissage                                                                                       différents motifs pour les huipils suivant les villages

décoration murale
   

   
l'église de San Juan et un détail de la porte sculptée

   
porte-bébé
   

 jour précédent            retour accueil            retour amérique centrale            jour suivant