2 janvier : Herradura - Esparza
66 km 13,1 km/h

Nous pouvons profiter de l'eau chaude pour faire notre café mais nous plions la tente mouillée par l'humidité de la nuit.
Aujourd'hui, la route est moins monotone qu'hier, plus agréable mais beaucoup moins plate : en particulier quand il faut passer une rivière avec chaque fois le même scénario : une forte descente jusqu'au pont suivi d'une remontée aussi forte, certains passages doivent être a 15 %.
Au debut, la circulation est dense mais c'est vrai que nous sommes sur la "côte d'azur" du Costa Rica à une période qui correspond au 15 aôut.
Nous avons un bouchon d'environ 2 km : la cause, le franchissement d'une rivière avec de nombreux crocodiles qui prennent le soleil et donc tout le monde s'arrête, nous compris.

   
le lieu de vie, cuisine et salle à manger de nos hôtes                                                                                        
   
panneau annoncant un passage de serpents ?                                                        il vient d'amener le troupeau au pré
   

   

   

   
jouets en bois
   
l'église de San Mateo

jour précédent
                  retour accueil                 retour amérique centrale                    jour suivant