10 janvier : La Cruz

30 km 16,1 km/h

Pas de problème : nous voulions juste nous arrêter une dernière fois au Costa Rica avant de passer au Nicaragua demain et dépenser les derniers colones .
Le problème des immigrés cubains est de plus en plus apparent avec un camp aménagé à l'entrée de la ville et les églises de toute confession qui les accueillent mais rien à voir avec Calais : on les croise partout en ville et dans les magasins, ils paraissent avoir de l'argent.
J'en discute avec un journaliste de "El Pais" et correspondant de l'AFP : plein de rumeurs circulent, la proximité des primaires aux Etats-Unis les favorisant, et le transport jusqu'à la frontière mexicaine, en avion jusqu'au Honduras et en bus ensuite, vaut 560 dollars.

   
la bête prête à rugir                                                                          j'ai cru croiser la sortie dominicale du CSPA
   
le volcan qui domine les champs d'orangers
   
                                                                                       la raison de l'interdiction de "l'entrée des moins de 15 ans sur la proprieté" ? le code du travail peut-être

le paysage a changé brusquement : moins de pluies sans doute

camp d'immigrés cubains
   
                                                       discussion avec une cubaine

en remerciement
    




nombreuses décorations murales
   
portraits
   
des peintures partout dans notre hôtel
   
   
le nouveau tarzan n'est pas allé bien haut

au revoir le Costa Rica

 jour précédent                 retour accueil                     retour amérique centrale                    jour suivant