13 janvier : de l'ile d'Ometepe a Rivas

Nous avions traversé Rivas, première ville du Nicaragua en allant prendre le ferry et nous souhaitions nous y arrêter au retour donc pratiquement pas de vélo aujourd'hui.

En attendant le ferry, nous nous engageons dans un chemin de terre et nous découvrons la vie des habitants à quelques mètres des hôtels, restaurants, tour-opérators et commerces.

Pour nous prendre le ferry, c'était payer 50 cordobas (C$) : cela serait trop simple car il faut ajouter une taxe locale de 10 C$ pour les vélos, une taxe portuaire de 24 C$, le passage des vélos 15 C$ et on vous donne un papier officiel à chaque fois. Cela nous coûte donc chacun 99 C$ mais tout compte fait représente 3,5 euros.

   
préparation du bois pour le feu                                                           au début du chemin
   
avec de petites maisons et de grands arbres
   
on part au travail
   
les pêcheurs ne sont pas loin et on fait la lessive dans le lac
   
il fabrique son nouveau filet
   
Jean-Yves attache les vélos                                                         au revoir, l'ile Ometepe et son volcan Conception
   
2 camions et une voiture : pas grand le ferry                                       le capitaine avec son polo "lacoste"

remarquez la banderole electorale

de l'autre côté du quai
   
dans les rues de Rivas
   


le marché très calme aux heures chaudes
   
impossible de mourir de faim
   
station de vélo-taxis                                             comme a Vienne devant le palais imperial
     
transport en commun                                                                                    le panneau indiquant la police sponsorisé par une banque !!!
   
arbres bien taillés et très enchevêtrés
   
l'église est en réfection et le kiosque bien coloré

Jean-Yves et Hilda, la propriétaire de notre hospedaje

 jour précédent                       retour accueil                     retour amérique centrale            jour suivant