17 janvier : à la recherche du centre de Managua ....
20 km 11,2 km/h

....... et nous ne l'avons pas trouvé car il n'existe pas : cette ville est formée de villages séparés par de grandes avenues avec parfois un centre commercial au milieu.
Je ne crois pas l'avoir dit mais les rues au Nicaragua, en général, et à Managua en particulier, ne portent pas de nom et quand elles en ont un, on ne l'utilise pas.
Une adresse s'énonce alors ainsi : " à partir de la gare de bus, prendre la rue au nord sur deux pâtés de maisons puis à l'est sur un pâté et demi de maisons " ..... et sans boussole, vous êtes perdu !!

Enfin, nous sommes quand même bien occupés pour aller voir la laguna Tiscapa d'abord : imaginez le lac Pavin (un lac de cratère situé en Auvergne) au milieu de Paris car il s'agit bien sur d'un cratère comme dans les Monts d'Auvergne.

Nous allons ensuite au "Metro Centro" où est erigée la nouvelle et surprenante cathédrale au milieu d'un espace rempli de cocotiers.

Je retourne ensuite dans le quartier dit historique au Puerto Allende mais tout a changé car il y a beaucoup de monde et le Puerto Allende n'est pas que le lieu où viennent les habitants de Managua et des alentours mais aussi du Honduras où on trouve des restaurants, des petites boutiques, des jeux d'enfants et de petites paillotes pour être à l'ombre : l'entrée et le parking sont payants bien sur mais mon âge cannonique me donne droit à la gratuité même s'il faut discuter pour mettre mon vélo dans le parking motos.

Au retour, je pensais passer au musée national mais sur la route je trouve un spectacle de danse qui me retient un bon moment.

   
en tôle pour deux jours : dans l'hôtel .....
   
........ et autour

la laguna Tiscapa
   
comme à Genève                                                                          ce qui est interdit en particulier les armes blanches et les armes a feu
   
en bordure et sur l'avenue Bolivar : une des grandes avenues de Managua
   
le baseball sport national : cherchez la balle
   
sportifs par procuration et vrais sportifs
   
la nouvelle cathédrale
   
très grande et pleine ce dimanche


   
17 jours le bébé
   
un autre temple : celui de la consommation et on avait oublié que cela existait


   
dans Puerto Allende
   
c'est plat mais à la fin de la journee, les mollets doivent être durs                                                                   le car de police est décoré comme le bus


   
à la gloire d'Allende
   
biens installés les " temoins de Jehova "                                                            à la gloire de Chavez

et maintenant place a la danse

   

   

   

   

   

   

   

   

 jour précédent               retour accueil                  retour amérique centrale                jour suivant