MON PREMIER VOYAGE A VELO

Par Julia CARRASCO

Mardi 26 avril 2011: Aix-en-Provence - Varages
Départ : 8h55  Arrivée : 15h35
Km parcourus : 61,07  Temps sur le vélo : 4h52`55`` Moyenne : 12,5 km/h

 Aujourd`hui, le temps est beau et le vent est favorable. Les paysages sont magnifiques. Le gîte est bien et les chambres aussi. Il y a deux gros chiens blancs. J`ai bien roulé mais je ne suis pas trop fatiguée.

 Mercredi 27 avril 2011: Varages – Draguignan
Départ: 9h00  Arrivée: 14h30
Km parcourus: 54,13  Temps sur le vélo: 3h53`22``  Moyenne: 13,9km/h

 Aujourd`hui, il y a des nuages. Les paysages sont toujours magnifiques. L`hôtel à Draguignan est confortable. Nous sommes allés visiter la ville mais sous la pluie. Papi Francois m`a offert un livre. Je suis fatiguée mais contente.

 Jeudi 28 avril 2011: Draguignan – Peymeinade
Départ: 10h00 Arrivée à la maison: 15h20
Km parcourus: 51,46  Temps sur le vélo: 4h05`20``  Moyenne: 12,5 km/h

 Aujourd`hui , encore, il y a des nuages. Les paysages sont encore magnifiques. Je suis bien arrivée chez moi et je suis très contente.

   

   

   
Et l’avis du Grand-Père ?

Julia a dix ans et ces trois jours ont été un pur bonheur.
J’ai une petite fille courageuse et qui n’a jamais dit « c’est encore loin ! » ou « quand est ce qu’on arrive ? ».
C’est elle qui donnait le rythme, décidait de s’arrêter pour boire, manger ou faire des photos : elle appréciait particulièrement les fleurs et les chevaux, mais aussi les paysages.
Ce voyage nous l’avions préparé car l’idée était née il y a un an : nous nous sommes entrainés autour de Grasse sur des routes pas toujours plates en augmentant peu à peu la distance.

J’avais constaté qu’elle était capable de rouler sans faire d’écart en restant parfaitement à droite et qu’elle avait un respect absolu des panneaux routiers : un stop est un stop donc on met le pied à terre avant de regarder si la route est libre !

Je pense que nous renouvelerons l’expérience et que je pourrai aussi faire l’initiation de Thomas (6 ans), Héléna (5 ans) et Louis (3 ans) dans les prochaines années.
J’invite tous les grands-parents à goûter à ces instants de grande complicité avec leurs petits-enfants.

   retour accueil