16 octobre 2010 : Aidian-Pingxian (frontière sino-vietnamienn)
Encore une journée où la route monte et descend continuellement.
Je fais une erreur de route sans conséquence, à part 9 km de plus.
En chemin, Gaston nous informe que l'hôtel prévu a été réquisitionné par le maire mais celui que nous avons près de la frontière est parfait pour une journée de repos.

   
Ma soupe pour le petit-déjeuner et un restaurant de plein-air ouvert à 7h
   
le marché aux volailles s'installe : remarquez les couleurs des becs
                       
modernisme et archaisme sur le tableau électrique                                                         calorifère pour la production d'eau chaude
   
vue d'Aidian                                                                                            la route est en chantier sur 9km
   
les nouvelles maisons n'ont pas le charme des anciennes
   
nous n'avons pas pris la petite route heureusement                                  les collines sont couvertes de plantations d'eucalyptus
   
attelage avec buffle                                                                                   rencontre
   
Herman, notre belge                                                                                                    Jean-Pierre et Jean-Claude
   
un village caché dans la verdure                                    une jolie petite rivière
   
travail des bambous                                                                                                 rencontre insolite en pleine ville

 journée précédente                         retour voyage Chine 2010                         journée suivante