14 novembre 2010 : Jingdong-Wulangxiang
Nous continuons de remonter des vallées sous un ciel plutôt couvert mais pas de plie : nous avons quand même quelques cötes et nous finissons la journée à 1750 mètres.
Nous sommes dimanche mais j'ai l'impression de voir autant de paysans dans les champs que les autres jours. Nous doublons de nombreux jeunes avec un sac à dos et nous les voyons ausssi entassés dans de petites camionnettes ; ils rentrent à leur internat situé dans la ville où nous nous rendons dans laquelle il y a de nombreuses écoles.
En suivant une dame et son âne chargé, avec Georges, nous montons dans un village situé au-dessus de la ville mais à bonne distance. Nous nous trouvons dans un vieux village avec des ruelles étroites et aucun véhicule ne peut circuler. Les maisons sont anciennes et construites autour d'une cour.

au briefing de départ

tous ne sont pas attentifs

Mamam et sa fille peut-être                                                                             vous pouvez prendre votre petit-déjeuner

transport en commun non sécurisé                                                                                                        c'est dimanche

des milliers de boutures d'un genre de pin                                                                                               les trois générations nous regardent passer

des moines adeptes d'arts martiaux : il m'a tapé de dix yuans mais j'ai un reçu

il achète des cheveux                                                            ily en a déjà deux dans le sac

à la sortie du village                                                           de la brume malheureusement

et toujours des enfants                                                           nous sommes dans des gorges

la route est boueuse et les vélos en portent la marque

on rentre à l'internat

il s'apprête à partir sur la moto du Papa                                                                                                   joli mais inconnu pur moi

le coq chante et les poules sont en cages maix pas toutes

nous allons au village par ce chemin

une timide percée du soleil                                                                        une cour du village

avec Mamie ou Mamam

une autre cour

des décorations parfois et une ruelle

  journées précédentes                              retour accueil                     retour voyage Chine-Vietnam                                 journées suivantes