26 novembre 2010 : repos à Zhongdian
Une matinée tranquille en refaisant un tour dans la vieille ville quasi-déserte avant de poursuivre l'après-midi par la visite du monastère tibétain de Songzalin, un des plus grands de Chine, hors Tibet.
Il avait subi d'importantes dégradations pendant la révolution culturelle et il est encore en travaux pour le temple principal.
Il accueille les enfants à partir de 6 ans et ils sont amenés par leurs familles. Ils ne pourront plus sortir de leur état religieux et recevront une éducation, en particulier religieuse.
Il faut noter que la loi chinoise n'autorise l'entrée au monastère qu'à l'âge se 18 ans, mais ce n'est pas respecté.

dans un atelier d'aide aux handicapés

on sort du temple

quelques rues sont encore dans leur état d'origine

sculpteur sur bois et le travail fini : il ne dispose que du dessin en surface

des objets en terre utilitaires (brasros, pot pour la viande de yak,...) et filature et teissage

un stupa dans la ville et une dame qui fait ses trois tours en agitant les moulins à prières

transport hors-normes                                                                                          Georges a failli se laisser tenter

le monastère de Zongzalin

les logements des moines

des décorations parfois surprenantes

de l'art naif

un ensemble magnifique gaché par le parasol coca-cola

imaginez la taille des arbres                                                   elle enlève l'écorce des arbres

dans les rues de Sangrila

  journées précédentes                              retour accueil                     retour voyage Chine-Vietnam                                 journées suivantes