16  mai : Ajaccio-Vico
93 km et 10 cols

Un voyage sans problèmes avec une mer calme et un vent arrière qui évite au bateau de bouger : LA capitaine nous l'avait annonçé.
Les choses sérieuses commencent : une boucle  pour voir les îles Sanguinaire et la tour de la Parata avant de rentrer dans les terres. Je comprends tout de suite ce que va être le leif-motif du voyage : dès que l'on quitte la côte, ça monte et sèchement.
Une premiè
re journée très agréable sous le soleil avec peu de vent.

   
la pleine lune sur la Méditerrannée                                            arrivée à Ajaccio
   
les îles Sanguinaires et la tour Parata                                             un arbre solitaire
   
pas un village, un cimetière                                        pas faméliques les vaches corses
   
chouette, la boite à lettres                                                 les chasseurs n'aiment pas les plaques de col
   
le golfe de la Liscia et la plage du Liamone
   
un hameau de Coggia                                            route corse
   
neige sur les montagnes corses                                             pas jeune, cette plaque
  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage corse                                 journée suivante