10 juillet : Pocol - Passo de Giau - Cortina d'Ampezzo
L'hôtel est une très bonne adresse, l'hôtel Piccolo Pocol, avec une dame très attentionnée parlant  françaais qui a prévenu l'hôtel-restaurant voisin pour le souper et qui sert un petit déjeuner royal.
Aujourd'hui, je dois grimper mon vingtième et dernier plus de "2000" le Passo de Giau (2233m) mais je dois attendre le passage du maraton des dolomistes car la route est fermée et doit être emprunté par 9000 cyclos, parait-il..
J'ai donc décidé de les encourager durant cette matinée, la route devant réouvrir à 12h30 et ne le sera que vers 14h. De plus, Xavier, un paris-Pékin espagnol et par ailleurs membre du Cyclo Sport Provençal doit le faire
Le premier passe à 10h10 et à partir de 11h, c'est un flot continuel de cyclistes et cela va durer plus de trois heures.
Xavier est bien là et c'est un bon moment trop court car aussitôt arrivé, il part pour Modaner(650km) faire le"l'étape du tour" demain : heureusement Herminia va prendre le volant.
J'entends " je te connais toi" : c'est Eric Gelédan qui est est venu faire des BRM à Aix : encore une rencontre imprévue.
Vers 14 heures, je pars mais il faut prendre des précautions car tous les cyclos ne sont pas passés et ils sont en descente.
En haut du col une superbe récompense : le plus beau panorama que j'ai vu dans les Dolomites sur pratiquement 360°.
Il ne me reste plus qu'à descendre sur Cortina avec un arrêt à Pocol pour récupérer les sacoches.
Ce soir, c'est camping et je partage ma table avec un couple d'alsaciens.
L


  journée précédente                              retour accueil                     retour voyage Aix-Vienne-Paris                                 journée suivante