24 mars : Sigmaringen-Gûnsburg

Une étape tranquille, avec le froid mais sans précipitation et souvent le soleil.
A propos de froid, je n'ai pas pu boire car le bidon resté sur le vélo était un vrai glaçon : il a fait -7° au lever du jour.
JF
Le briefing du départ par Jean-François Deregneucourt

En Allemagne, il est plus que recommandé de prendre les pistes cyclables mais elles ne sont pas toujours faciles à trouver et un peloton de vingt unités perd pas mal de temps à chercher.
?       train
Un petit village allemand                       Les cyclistes regardent passer le train

L'allure pas trop rapide permet de s'arrêter pour prendre des photos et de revenir, mais il faut toujours perdre du temps à cause des gros gants.

piste cyclabe        
Au milieu des bois                                                Piste cyclable et piétonnière près d'Ulm

       
A la tombée de la nuit à Gunzburg                                   La cathédrale d'Ulm

Aujourd'hui, j'étais "serre-file" donc je devais rester avec ceux qui sont à la traine, qui s'arrêtent pour faire des photos ou un petit besoin : notre groupe reste toujours ensemble;
Et solidaire : pour ma crevaison (la deuxième), j'avais une dizaine de mains à s'activer sur mon vélo.
Et pour la nuit, encore un hôtel bien agréable.

23 mars                                     retour Paris-Pékin                                   25 mars

mars 22 23 24 25 26 27 28