27 avril : Mariupol-frontière Ukraine Russie - Tarangog

Dès la sortie de la ville, nous avons confirmation des propos de la veille car nous découvrons de grandes usines métallurgiques avec les fumées qui se dirigent sur la ville pour alimenter la polution.

 
Vues de Mariupol


Le centre ville est à droite : tout droit pour la pollution

 
Tramway : vu de près, il a été repeint de nombreuses fois

Pas grand-chose à signaler jusqu'à la frontière sinon le vent contraire  et la pluie qui peut à peu s'installe.

 
cimetière en bordure de route et dans les bois                                             Mer et cerisiers
 
Cycliste sans sacoche mais chargé                                            Bientôt la russie

Nous attendons à peu près une heure en prenant notre pique-nique parfois dehors car le seul café est grand comme ma cuisine.
ensuite la sortie d'Ukraine s'effectue 7 par 7, avec de nouveau remise des passeports et contrôle à l'ordinateur : pour la suite, voir le récit du voyage en Russie.

Nous arrivons et le garde-frontière nous donne un imprimé à remplir : il faut le faire dans un abri dont le toit mesure 2 m2 sans côté, il pleut  et le papier ne doit pas être trop mouillé.
Michel en fait l'expérience malheureuse : il doit recommencer et lorsque , tout fier, il montre son imprimé le vent lui arrache des mains et l'emporte dans une flaque d'eau. Le troisième essai est le bon, mais ayant passé la barrière il ne peut plus revenir prendre son vélo : nous lui passons. Il se dirige vers la deuxième barrière et se fait refouler car il n'est pas passé par le bureau d'immigration et donc pas passé une deuxième fois au premier guichet ( n'oubliez pas qu'il pleut toujours et qu'à l'extérieur de ce guichet, il n'y a pas d'abri).
Bien sur, quand j'arrive au bureau de l'immigration, le fonctionnaire prend sa pause mais consent à nous laisser dans la minuscule entrée de son algeco qui est bien vite encombrée.
Un tampon au premier guichet et un dernier contrôle à la deuxième barrière et bienvenue en Russie ou plutôt dans la république du Bélarus, car la Russie est toujours une fédération de républiques.

complément au retour :
Après vérification sur les cartes, nous sommes rentrés en Russie par l'oblast de ROSTOV NA DONU. Dans la liste des 89 "sujets" de la russie ( voir le site http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/russie-map2-sujets.htm ), aucun nom ne ressemble à Bélarus et pourtant c'est bien ce nom qui figurait sur les papiers que nous avons remplis  : s'agit-il de vieux formulaires du temps de l'URSS, je n'en sais rien.
A noter que je n'ai jamais pensé être passé dans la république de Biélorussie.
Merci aux lecteurs attentifs de mon site qui m'ont signalé cette anomalie.

Dimitri, notre contact en Russie nous y attend et la police aussi, qui veut nous faire partir en un seul groupe ; il faut donc attendre le dernier qui arrive vers 17h30, donc 18h30 en heure locale.
Ca repart pour les 60 kilomètres restants avec toujours le vent défavorable et une pluie qui s'arrête peu à peu.
Dans la nuit, nous avons l'impression que la police ne trouve pas nôtre hôtel  et nous fait tourner en rond autour de la ville ; nous prenons notre repas à 22h45 dans une boite de nuit, avant d'aller  dormir dans l'hôtel voisin.


26 avril UKRAINE                          choix d'un pays                            28 avril RUSSIE

avril 27 28 29 30

mai 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10