1er mai : Chakhty-Belaia Kalitva

On sort de la ville minière et on va rencontrer de nombreux terrils.
 
Hommage aux mineurs                     Remarquez le puit de mine

Nous effectuons les 60 premiers kilomètres sur une quatre voies, pratiquement une autoroute.
En ce jour de 1er mai, je suis étonné de voir autant de camions et que les chantiers sur la route soient en pleine activité.

 
La circulation est intense pour un 1e rmai                                                 Algeco russe

 
Le petit commerce marche avec les cyclos                                sauf pour le poisson séché


Nous prenons ensuite une petite route bien roulante toujours en peloton et sous escorte policière.
Heureusement, il n'y a pas grand-chose à voir à part le paysage, dans une région légèrement valonnée.
Dix kilomètres avant Belaia Kalitva, au pied de la statue du cheval qui pleure la mort de son Maitre, nous sommes accueillis par deux représentants des cosaques du Don qui nous offre le pain et le sel.
La croix de Lorraine est l'emblème  du pays des cosaques et avait, parait-il pratiqement disparue dans la période soviétique.

 
Les représentants des cosaques du Don et le cheval qui pleure
 
Les petites typiques dela ville avec des jardins parfaitement entrenus

Nous logons ce soir dans un camp de vacances dans un  lieu calme et agréable : une sérieuse rénovation serait nécessaire.
Le souper est excellent en qualité et quantité, comme tous les jours depuis que nous sommes en Russie.
 
Michel et Pierre repus
Le lit est un peu dur : il s'agit d'une planche de bois sur laquelle repose un matelas de 3cm. Alors bonne nuit et à demain.

30 avril                                                 retour Paris-Pékin                                             2 mai

avril 27 28 29 30

mai 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10