6 mai : Volgograd-Akhtoubinsk

La première de trois longues étapes avant une nouvelle journée de repos.
Tout le monde était inquiet à cause du vent : heureusement, il a faibli et nous sera même quelquefois favorable et donc pas de problème pour rouler.
Nous sommes toujours en peloton avec parfois cinq voitures de police auxquelles viendra s'ajouter en fin d'étape une ambulance !!!
Depuis la sortie de Volvograd et la traversée de la Volga, le paysage a changé : c'est devenu encore plus plat mais les cultures ont disparues pour faire la place à une herbe rase avec parfois quelques arbustes.

 
Contraste                                      Un train russe dans la steppe

 
Michel et Gérard les deux inséparables              Roland, la bonne humeur faite homme

 
Nouveaux paysages

 
Stoppé par les vaches qui se promènent                                   Petite ville mais belle église
Nous voyons quelques troupeaux de bovins et capridés, avec le retour des chevaux, disparus depuis la Moldavie.
Nous sommes arrêtés par un accueil improvisé à Kapusti-jar, la ville fermée d'où sont parties les premières fusées soviétiques et en particulier celles de la chienne Leica et Youri Gagarine.
Un accueil plus solennel mais chaleureux est organisé à l'étape : nous avons vraiment l'impression de devenir des gens importants.

 
Pour l'accueil, à gauche Lénine et à droite ces charmantes jeunes femmes : que préférez vous?

Notre gite est une espèce d'hôtel pour des pilotes ou des gens travaillant dans l'aéronautique : son directeur nous apprendra que c'est la principale activité de la ville et tout ce qui vole ou a volé en Russie a été testé ici.

5 mai                        retour Paris-Pékin                      7 mai

avril 27 28 29 30

mai 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10