13 mai : Atiraw-Makkat

Le Kazakhstan c'est le soleil, la poussière et les trous dans la route.
Aujourd'hui nous avons eu la pluie, la boue et une route lisse sauf les trente derniers kilomètres.
Bien sur nous roulons toujours dans la steppe de plus en plus plate mais aujourd'hui nous croisons peu de troupeaux.
Je reviens sur les trente derniers kilomètres.
D'abord la route est ondulée mais dans le sens de la largeur, puis les trous apparaissent de plus nombreux et de plus en plus profonds.
Pour finir, tout est recouvert d'une couche de boue et cela va durer jusqu'au centre de la petite ville.
Les habitants se débrouillent très bien pour ne pas salir et on voit même des élégantes avec des talons aiguilles.
Nous avons droit à un accueil traditionnel avec la pain et des beignets présentés par des jeunes filles, et les enfants agitent des drapeaux.
Il faut bien sur nettoyer les vélos, en particulier la chaîne et le dérailleur recouverts d'un bon centimètre de boue.
Nous le faisons dans les flaques d'eau en attendant la mise en route du karcher.
Les vélos sont rangés dans un ancien supermarché et nous dormons sur les lits de camp dans la salle du restaurant.

12 mai                                     retour Paris-Pékin                                  14 mai

mai 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

juin 12 13 14 15 16