18 mai : Quandiagash

Dans notre camp retranché, nous préparons notre départ en train cet après-midi ( 18h 17 local ). Nous allons devoir charger les 100 vélos et en 15 minutes parait-i l !! J'attends avec impatience le résultat.
Nous avons encore droit à un concert en plein air pertubé par une légère pluie mais cela n'entame pas l'enthousiasme des participants.

 
Le public stoique sous la pluie                                     Combien de policiers sur la photo?

 
Raymond en tenue de gala                              Une élégante nettoie ses chaussures

 
Musiciennes typiques

 
Michel a fait une conquête                                Un petit Louis kazakh avec son grand-père

Sur la route de la gare, je compte une cinquante de policiers et d'autres sont à la gare :on a donc mobilisé une grande partie des 80 policiers de cette ville de 40000 habitants.
On peut se balader dans la gare en attendant notre train et on en profite pour roder l'organisation.

 
Dernier ciel chargé ???                            Petit boutique sur les quais

On apprend que le fourgon réservé pour nos vélos s'arrêtera hors du quai comme les premiers wagons ce qui donne une hauteur de 1,3 m environ.
Nous disposons de 15 minutes et nous allons tenir le temps, malgré la nécessité d'empiler les vélos sur deux hauteurs.
Sinon, les couchettes resemblent à celles de la sncf sauf que nous sommes quatre par compartiment et que nous disposons d'un matelas en plus des draps et de la couverture.
Notre voyage va durer 14 heures pour parcourir les 680 kilomètres car il s'agit d'une voie unique et il y a de nombreux arrêts.

17 mai                                retour Paris-Pékin                                   19 mai

mai 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

juin 12 13 14 15 16