20 mai : Toretam- Josali

Tout de suite, on comprend que la journée sera chaude et le vent défavorable.

 
Les cuisinières nous saluent                L'école qui noua accueilli

 
Toujours bien habillés les petits élèves                    Il se promène dans le village

Nous roulons toujours dans la steppe mais elle devient plus aride et la végétation est plus clairsemée.
Nous pique-niquons dans un sanctuaire-musée consacré à un  musicien kazakh mais les explications ne sont faciles à obtenir: je ferai quelques recherches à mon retour.
Il fait plus de 40° et cette étape courte va marquer les organismes de certains : le changement est très brutal et il faudra sans plusieurs jours pour s'habituer.

 
La nouvelle steppe est arrivée


J'ai mis les protections solaires

On note un certain nombre de diarrhées et de vomissements mais j'ai la chance d'échapper pour le moment à ces désagréments et je conserve un solide appétit en mangeant tout ce que l'on me présente.
A propos je sais où les bus français prennent leur retraite : depuis ce matin , nous avons vu une vingtaine de bus portant toujours le nom de compagnies françaises comme Sumian.
Ce soir on loge dans une école technique mais pour y entrer il faut passer par un dépôt de ferraille.
Nous avons drroit aux bains russes et les wc toujours collectifs ont été repeints même s'ils se trouvent à 300 mètres du gymnase.

19 mai                         retour Paris-Pékin                             21 mai

mai 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

juin 12 13 14 15 16