1 juin : Taraz-frontière Kazakhstan kirghizistan -Talas

Nous avons 25 kilomètres avant la frontière et nous en faisons 65, site à une mauvaise orientation de la police et la lourdeur d'un groupe à réagir : les râleurs ralent.
 
Un jeune travailleur                                     Attente à la douane


La premère impression du Kirghizistan est des plus favorables : on donne notre passeport, le douanier coche la liste préparée et c'est fini.Bien sur, Brigitte participe à ce poste douanier et va récupérer nos passeports.spécial
Nous prenons notre pique-nique au bord de la rivière sous les arbres au pied d'un gros barrage : on ne peut pas rêver mieux.
Nous passons le barrage et contournons son lac.

 
Au bord de la rivière : l'eauu est glacée                              Heureusement, la route va s'améliorer
 
Jeu d'eau                                                     Lénine veille sur le barrage
 
Monument discret à la soviétique                       Vue du lac

Il nous reste 60 kilomètres que nous allons effectuer en faux-plat montant (2 à 3%) : cela finit par user.
Heureusement, nous traversons de nombreux villages très étirés avec un accueil des enfants et des adultes enthousiaste.
Les paysages sont très verdoyants et nous logons dans un camp de jeunesse perdu au milieu des arbres après avoir emprunté une piste. Nous avons quand même des douches chaudes.

 
Notre vallée                                                             Mosquée modeste
 
Les enfants adorent être photographiés              Qu'ils sont beaux ces saules
 
Monument funéraire ( ? ) et ses linges blancs                                                      la piste à l'arrivée

31 mai KAZAKHSTAN                       retour Paris-Pékin                     2 juin KIRGHIZISTAN

juin 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12