12 juin : campement-frontière Kirghizistan Kazakhstan - Kegen

Aujourd'hui, nous retournons au Kazakhstan avec un pincement au coeur : le Kirghizistan ne nous laisse que de bons souvenirs par la beauté de ses paysages et la gentillesse de sa population.

 
Cavalière avec Dominique Lamouller dans un paysage paisible

Nous quittons avec un peu de regret le site de notre bivouac pour reprendre la piste qui va nous faire franchir un col à plus de 2000 avant d'évoluer sur un plateau très verdoyant jusqu'à  la frontière. Nous croisons toujours des troupeaux de chevaux dont le lait fermenté est acheté 20 soms avant d'être transporté à Almati à 280 kilomètres

Le passage de la frontière s'est effectué par groupe de 5 mais chaque groupe nécessitant une dizaine de minutes, cela nous fait un total d'environ 3 heures.
La piste continue et devient très caillouteuse : nous aurons une douzaine de kilomètres à parcourir ainsi avec un vent qui devient défavorable et très fort.

 
Le paysage est plus agréable que la piste

Nous éviterons de justesse la pluie dans un paysage qui n'est déjà plus aussi verdoyant bien que nous restons au dessus de 1800 mètres.
Les nouvelles pour notre passage en Chine commencent à arriver et ne sont pas complètement satisfaisantes. Les autorités chinoises ne veulent pas que nos véhicules circulent en Chine ( question d'immatriculation, de permis de conduire, on ne sait pas très bien) et veulent fournir des véhicules avec chauffeurs chinois.
Conséquences :
1-cela sera insuffisant pour emmener tout le matériel : il faudra donc se restreindre.
2-il faut trouver un lieu sur pour laisser les camions et le matériel non utilisé à Jarkent.
3-il va falloir faire des navettes pour transporter les bagages et le matériel le dimanche 15.
4-les vélos reviendront en container par voie maritine.

11 juin KIRGHIZISTAN                         retour Paris-Pékin                         13 juin KAZAKHSTAN

mai 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

juin 12 13 14 15 16