17 juin : Quingshuihézi-campement yourtes

Une petite étape, 69 km prévus plus de 80 à l'arrivée mais il faut quand même remonter à plus de 2000 mètres en partant de 800 et on comprend vite que cela va se faire par le chantier de l'autoroute.

 
On va au travail en tricycle                                                       Direction le marché
 
Le vélo et la mobylette sont à l'honneur
 
Travailleurs en attente

Ce chantier est ouvert sur 9O kilomètres avec des femmes et des hommes qui travaillent partout : j'insiste sur les femmes car elles n'ont pas toujours les tâches les plus faciles ni les plus nobles.
Ce chantier colossal se fait avec de grosses machines mais aussi avec des moyens dérisoires : on casse les cailloux à la masse, on les transporte à la main d'un côté à l'autre, etc...

 
Un village coupé en deux : les photos sont prises au même endroit
 
On fait le talus et on balaye avant la couche finale : tout à la main
 
Ontransporte les pierres d'un côté à l'autre
 
Les troupeaux sont aussi présents
 
Au pic et à la masse pour casser les cailloux
 
Notre repas du midi et la cuisine du "restaurant"

Le paysage devient très agréable en montant mais la vallée que l'on remonte va certainement souffrir des travaux.

 
En Suisse ou en Chine .....
 
Il faut le mériter le col à 2000
 
Une fois passé le col, nous découvrons le lac et sur la droite un campement de yourtes : nous pensons être arrivés et certains commencent déjà à faire la sieste mais il faut déchanter : pour Gaston, le col est plus loin et notre campement de yourtes également.
De très fortes rafales de vent saluent notre départ mais nous éviteront le gros de la pluie.
Ce vent nous empêche de profiter du parcours autour du lac, mais nous arrivons sans encombre à nos yourtes mais en ordre très dispersé par la montée du col.

 
Vue sur le lac                                                       Gil change de montures
 
D'autres préfèrent la sieste                            Le vent se lève
 
et se déchaîne, puis tout redevient paisible
 
Nos yourtes                                                   Derniers rayons du soleil

Le paysage me fait penser au Larzac mais nous sommes à 2000 mètres d'altitude.
Nous prenons notre repas dans la yourte assis par terre autour d'une table basse, avant d'installer notre fin matelas.
Jean-Jacques nous rejoint à 20 heures avec un visa provisoire d'un mois.
Nous apprenons également que la veille au soir, les autorités chinoises voulaient faire repartir nos véhicules au Kazakhstan mais qu'ils ont refusé et ont installé leur tente sur le parking entre les deux frontières.


Bonne nuit les petits


16 juin Chine                    retour Paris-Pékin                  18 juin Chine

traversée de la Chine et tourisme du 16 juin au 15 août
16 17 18 19 20 21 22 23 et 24 25 26 27 28 29 30

juillet 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

aout 1 2 3 4 5 6 7