6 juillet : Wuwei-Gulang

La faible longueur de l'étape nous permet de partir à 14 heures et donc de disposer de la matinée : l'occasion pour moi de faire quelques photos de la ville.

 
Inséparables Mireille et Henri, comme sur le tandem      Une voie et le cycliste à gauche est à contre-sens
                                   
Les deux "lions" que l'on voit partout : l'un domine le monde et l'autre protége les enfants
 
Entrée de marché                                                      Le gardien de l'immeuble vit là
                                  
Un temple et un détail du toit
 
La grosse cloche du temple et le "récipient" pour les cierges
                                      
Un moine                                                                            La traditionnelle pagode
 
Un boudha doré                                                   Des maisons en terre en plein centre
                                         
Toujours cette conivence entre l'ancien et l'enfant                                                                    Les belles chinoises se protègent du soleil
 
L'enfant est-il triste pour les oiseaux ?    nnnnnnn       La couturière est dans la rue
                                     
Les fruits et légumes ne manquent pas                                                          Ah! les beaux vélos
 
La musique à l'honneur                                           Une touriste figée par le spectacle de la rue
                                               
Une allée piétonne                                                                                               Une succursale des cycles "Ricci" ou "Picca" en Chine ?
 
Musicien avec son instrument traditionnel
                                          
Sous le charme du conteur et de la musique
 
Notre hôtel avec sa pagode et sa vue sur la cour

Un parcours sans problèmes malgré la chaleur en observant beaucoup de champs de céréales où les gerbes sont prêtes pour être amenées sur les aires de battage puisque tout se fait à la main dans cette région, malgré la présence sur la route de nombreuses moisonneuses.

 


Les gerbes sont prêtes mais je n'ai pas vu une machine en activité : notez la faible largeur de coupe
 
Toujours ces mêmes paysages : petits champs et montagne pelée
 
Cette élégante circulait en vélo comme Françoise                                                  Sont-ils jumeaux ?
7 juillet : Gulang-Tianzhu
 
Lever de soleil sur le bivouac                                                         Jacques se réveille


Ce soir, nous allons dormir dans un lycée et les cours se déroulent jusqu'à 22 heures et même le dimanche : d'après un professeur d' anglais rencontré la veille par des cyclos, ce serait des cours complémentaires ou de rattrapages.

 
L'ancien prof a eu du succès auprès des lycéennes et a enseigné trois mots de Français

Le chantier voisin est d'ailleurs en pleine activité à 19h avec de nombreuses femmes.

 
On monte le ciment à la pelle                           Elégantes même dans leur métier
 
Charmante le ferrailleuse                           Cette fois, c'est une mamie

Autant dire que nous apportons quelques pertubations et l'installation du bivouac se fait au milieu d'une foule d'élèves, l'anglais permettant quelques échanges.
 
La belle ambiance du bivou
ac laisse ce vieux chinois sceptique

Pendant le repas, nous aurons aussi beaucoup de spectateurs plus âgés qui resteront avec nous pour assister à notre coucher

5 juillet                                            retour Paris-Pékin                                                 7 juillet

traversée de la Chine et tourisme du 16 juin au 15 août
16 17 18 19 20 21 22 23 et 24 25 26 27 28 29 30

juillet 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

aout 1 2 3 4 5 6 7