7 juillet : Gulang-Tianzhu

 
Lever de soleil sur le bivouac                                                         Jacques se réveille

Une étape merveilleuse pour le cyclotourisme : des paysages magnifiques, une activité humaine importante et un col, le Wuxiao, à 3030 mètres.
Heureusement nous partons de près de 1700 mètres et nous remontons tranquillement une vallée : seuls les cinq derniers  kilomètres sur les 40 auront un pourcentage entre 6 et 7%.
Nous allons rencontrer des cultures irriguées jusqu'à 2700 mètres et les champs de colza et de céréales forment un patchwork assez original.
C'est l'occasion pour moi de découvrir un nouveau métier exercées par des femmes en général : refroidisseur de plaquettes de frein.


                     
Les tricycles peuvent être gros                                              On attaque la montée
 
Des cultures en terrasse                                               Un chantier
                                
Coquines les copines                                                                      Michel, le roi de la photo sur PP
 
Toujours des enfants  et  un ancien qui nous observe
                                               
Des petits champs partout                                                                              On enlève les mauvaises herbes
 
"Maison" au bord de la route avec électricité                                                        Cour de ferme
                            
Elle attend les camions pour refroidir les freins                                                                               Hors gabarit à mon avis
 
Traversée de village                                                            Cycloutourisme nature
                                         
Le sommet n'est pas loin : nous sommes à 2800 mètres
 
On aperçoit un peu de neige                                   Françoise et Henri au sommet
                                             
Michel règle l'appareil pour immortaliser notre passage                                                                                         Une belle descente
 
Scènes campagnardes
                                          
Future belle et belle d'aujourd'hui

Bien sur, nous avons ensuite une belle descente par une belle route bordée d'arbres dans sa dernière partie pour arriver dans une petite ville bien animée jusqu'à une heure terdive comme cela a l'air d'être la tradition en Chine.

 
On fait beaucoup de photos sur PP : ici Christian                                On fabrique les pâtes à la demande
                                               
Dans la rue                                                                                      Quatre étudiantes à Tianzhu

6 juillet                                                               retour Paris-Pékin                                                      8 juillet

traversée de la Chine et tourisme du 16 juin au 15 août
16 17 18 19 20 21 22 23 et 24 25 26 27 28 29 30

juillet 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

aout 1 2 3 4 5 6 7