21 juillet : Ton Guan-Ruicheng

La pluie fait partie des éléments incontournables des voyages à vélo : le seul regret est pour les paysages qui sont cachés surtout que la brume est également présente.
Bref, vous avez compris : de la pluie avant, pendant et après : le principal inconvénient, c'est pour prendre les photos car bien sur pour les paysages c'est raté et il ne faut pas trop mouiller l'appareil.
Et cette étape est belle car nous revenons sur un plateau de loess avec de petits champs perchés et des vallées profondes.
Les villages paraissent plus pauvres ( l'effet de la pluie peut-être ) mais les habitants sont toujours enthousiastes sur notre passage .
L'après-midi, nous pouvons accompagner les épouses à une espèce de musée du taoisme avec en particulier des fresques qui furent sauvés des eaux d'un barrage ainsi que les pavillons qui les abritaient.
Nous logeons dans un quartier populaire au milieu du marché mais la pluie incessante ne nous permet pas de l'apprécier à sa juste valeur.

 
Cuisine en plein air                                                     Un petit coin de parapluie pour .........
 
On prépare les mets pour le déjeuner
 
Village sous la pluie
 
Brule-cierges et décoration de toit

20 juillet                                                   retour Paris-Pékin                                                  22 juillet

traversée de la Chine et tourisme du 16 juin au 15 août
16 17 18 19 20 21 22 23 et 24 25 26 27 28 29 30

juillet 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

aout 1 2 3 4 5 6 7